Association
régie par la loi du 1er juillet 1901
enregistrée à la Préfecture de la SOMME
rattachée aux
Services Préfectoraux de la Protection Civile

et aux
Services Régionaux de l'Archéologie de la SOMME

- Siège social : 11, rue du 11 Novembre - 80800 CORBIE - tél : 0322968590 -


Accueil

 

Livre (édition : Association des Coudriers) :
"Les Muches dans le canton de VILLERS-BOCAGE"


auteur : Bernard PETIT - parution : 2002 - prix : 10 euros

La PREFACE   

Préface

L'histoire des "muches" ou souterrains-refuges a toujours fait fantasmer les hommes en tant que lieu de mystère et de légende.

L'étude des souterrains aménagés du canton de Villers-Bocage menée scrupuleusement et scientifiquement par Bernard PETIT, Président du GIEOS (Groupement d'Intervention et d'étude des Ouvrages Souterrains), permet d'actualiser la problématique au vu des découvertes archéologiques intéressantes réalisées depuis une quinzaine d'années.

Ces véritables villages souterrains témoignent du danger permanent mais aussi de la pugnacité des populations rurales soumises régulièrement aux invasions et aux pillages durant les XVIe et XVIIe siècles. Une page tragique de l'histoire de nos ancêtres picards se situe là, enfouie sous terre et bien souvent dans l'oubli.

Qu'il me soit permis ici de rendre hommage au travail rigoureux de Bernard PETIT, tout à la fois spéléologue, archéologue et écrivain. Son ouvrage nous procure une meilleure connaissance de notre passé du Pays des Coudriers.

Christian MANABLE
Président de l'Association du Pays des Coudriers.

L'INTRODUCTION de l'AUTEUR (B. PETIT)    

 

Les souterrains aménagés de Picardie constituent un milieu mystérieux qui passionne les chercheurs depuis près de deux siècles. Une documentation archéologique de plus en plus riche permet aujourd'hui de renouveler l'approche d'une problématique qui, jusqu'aux années 1970, ne pouvait être abordée que par le biais de textes anciens.

 

Dans les campagnes, il convient de distinguer un ensemble de vastes souterrains connus sous le nom de "muches". Ces ouvrages qui répondent à des exigences rationnelles sont réalisés dans un style architectural bien particulier et présentent des aménagements variés. Ils témoignent de l'adaptation et de la pugnacité d'une population soumise régulièrement aux pillages et exactions des gens de guerre parcourant le pays. Replacer leur utilisation dans le contexte historique de l'époque révèle un aspect méconnu de la vie quotidienne en milieu rural.

 


Designed free by gratos.be